Accueil » Personnages » Baudoin Mouanda – Sapeurs de Bacongo » au Royal Monceau de Paris

Baudoin Mouanda – Sapeurs de Bacongo » au Royal Monceau de Paris

Les photographies sur la Sape de Baudoin Mouanda au centre de l’exposition organisée par Royal Monceau et Marie Finaz Gallery

À travers seize photos sélectionnées par Marie Finaz, commissaire de l’exposition, et son équipe, les visiteurs du salon sélect de l’hôtel Royal Monceau découvrent les règles de base du Sapeur. Depuis le 26 novembre 2015 et jusqu’au 20 janvier 2016, l’exposition « Baudoin Mouanda – Sapeurs de Bacongo » propose des clichés sur le dandysme à la congolaise avec ses codes, ses interdits, ses us et coutumes, le gestuel des célébrations du style vestimentaire propre aux Sapeurs.

Depuis qu’il a croisé leur route, il est devenu un observateur averti de la philosophie des rois de la Sape et capture de manière subtile dans son boîtier  des photographies très souvent primées aux quatre coins du monde, racontant les pratiques du parfait Sapeur : le « mvuatulu ou mvuatu », littéralement en lari, « l’habillement ou l’accoutrement » et sa « diantance », littéralement en lari, « les gestuels de la parade ».

De festivals en expositions, Baudoin honore les invitations qui lui parviennent de par le monde. Courant 2015, il a exposé ses œuvres à Dresde en Allemagne, à Kyoto au Japon pour le festival international de la photographie, pour une exposition identique à celle de  Paris. Les visiteurs cosmopolites et diversifiés sont à chaque fois plus nombreux au rendez-vous, qu’il s’agisse de diplomates, de créateurs de la mode ou de journalistes spécialisés. Notons la présence de Ngoyo Moussavou, ambassadeur du Gabon à Paris, qui s’était déplacé pour le vernissage du 17 décembre dernier.

A vous qui demeurez en région parisienne ou vous trouvez de passage à Paris, une exposition à recommander à quelques pas de l’Arc-de-Triomphe : le code formel vestimentaire plein de mystères retracé par l’élan créateur de Baudoin Mouanda.

Comments

comments