Accueil » TO SOLOLA » DAN SCOTT FAIT SON PREMIER PAS DANS LE 7ème ART AVEC LA SORTIE IMMINENTE DE SON PREMIER FILM “TROUBLE”

DAN SCOTT FAIT SON PREMIER PAS DANS LE 7ème ART AVEC LA SORTIE IMMINENTE DE SON PREMIER FILM “TROUBLE”

Plus connu comme  réalisateur de clips  où il a su marquer une empreinte indélébile  et ne cesse de progresser à une vitesse exponentielle, DAN SCOTT se lance aussi dans le Cinéma et nous annonce la sortie imminente de “TROUBLE” son premier film.  Nous allons en savoir plus dans ce 110ème numéro de votre Web-Interview écrite To Solola.

RHODMAN ODIKA
• Votre actualité en ce moment est dominée par la sortie prochaine de votre premier film intitulé « Trouble ». Parle nous en, quel est son synoptique ?

DAN SCOTT
● Moi et mon équipe avons prévus dévoiler le synopsis du film une fois que la bande d’annonce sera publiée , nous communiquerons donc la date précise très prochainement.  Comme tout réalisateur qui veut se lancer dans le Cinema débute par un court métrage et bien ce film  est un court métrage… après nous allons voir comment travailler sur  les longs métrages .

RHODMAN ODIKA
• Depuis l’annonce sur les réseaux sociaux et un peu partout, nous avions remarqué que ce film est attendu impatiemment, cela ne vous met pas la pression  ?

DAN SCOTT
● Ça me fait déjà plaisir qu’il soit très attendu , oui il y a de la pression mais je suis confiant que ce film sera bien apprécié par le public.   Je me suis donné à fond comme toujours,ceux qui l’attendent ne seront pas déçus,.

RHODMAN ODIKA
• Cela ne te fait pas peur de te lancer dans un monde de requins et de piraterie qui ne fait  acception de personne ? .

DAN SCOTT
● Pas du tout, c’est vrai que ce n’est pas facile mais si ton film est déjà piraté cela veut dire qu’il est intéressante . Qui ira piraté une œuvre qui n’est pas bonne ? Ce n’est pas une façon de les encourager mais c’est pas ce qui va m’empêcher de réaliser mes rêves, on trouvera toujours des solutions car les précautions ont été prises. On travaille sur ce projet depuis fort longtemps.

RHODMAN ODIKA
• Comment s’est fait le casting de «Trouble» ?

DAN SCOTT
● Le casting se faisait depuis un moment,il y a de cela 2ans, j’ai découvert Michael Thamsy dans le film de Richi Mbebele “Grave Erreur” je souhaitais à tout prix l’avoir dans l’un de mes films . Il ya Imelda Maboueki que j’ai  découvert sur YouTube, idem pour Mira LOUSSI, j’ai eu a regardé avec beaucoup d’attention quelques films qu’elles ont fait par ci par là et c’est delà que tout est parti…

RHODMAN ODIKA
• Quels étaient les profils que tu voulais lors de ce casting ?

DAN SCOTT
● D’abord des gens qui sont motivés, qui aiment le Cinéma, qui aiment l’image. Pour celui du rôle principal, je recherchais un jeune homme entre 25 et 35ans qui pouvait bien jouer avec les émotions car ce film se base là dessus. Pour les filles c’est à peu près le même âge et il fallait être aussi belle, savoir très bien jouer.

RHODMAN ODIKA
• Alors à quand la première projection ? et surtout la sortie du DVD ?

DAN SCOTT
● Nous sommes en train de tout caler, il y aura les avants premières à Pointe Noire, Brazzaville et bien d’autres villes.  La sortie du DVD ça ne va pas également tarder, vous serez informer de tout sauf rien dans les plus bref délais.

RHODMAN ODIKA
• Quelle est la différence entre tourner un scénario d’un clip et celui d’un film ?

DAN SCOTT
● Ce qu’il faut déjà savoir c’est que les clips et les films sont très différents, le côté technique change beaucoup, le cadrage, les raccords, il y a des plans qu’il faut respecter. Le clip on peut se lâcher et faire un peu ce qu’on veut faire en filmant un scénario un peu comme on veut  mais dans le cinéma il y a des règles à respecter.

RHODMAN ODIKA
• Quelle expérience as tu tiré de toutes ces années en tant que réalisateur de clips vidéo ? que  souhaites-tu apporter au cinéma.

DAN SCOTT
●  j’ai beaucoup appris entre les tutoriels qu’on trouve sur le net, les clients capricieux qui veulent avoir du taf lourd et paye moins. Le cadrage, la réalisation en général en tout cas il y a à boire et à manger et à se dire là dessus… Ce que je souhaite c’est que le cinéma congolais aille de l’avant, je viens pour apporter ma touche. J’ai eu à visionner plusieurs films congolais et je vais essayer de me démarquer de tout ce qui a été déjà fait histoire de ramener un nouvel ère.

RHODMAN ODIKA
• Penses tu qu’un jour tu peux abandonner avec la réalisation des clips pour te focaliser qu’au cinéma ?

DAN SCOTT
● Non Non, j’ai toujours aimé réalisé les clips… Il y aura peut être plus de boulot mais les clips on en fera toujours.  Voyons voir d’abord ce que va donné “Trouble” et on verra après.

RHODMAN ODIKA
• Nous sommes au dernier virage de notre entretien, quel est ton regard sur le cinéma congolais ?

DAN SCOTT
● Le cinéma congolais est en train de mûrir, quand je vois les réalisateurs comme: Richi Mbebele, Michael Gandoh et autres qui proposent du bon boulot ça me motive et je suis désormais dans ce monde afin que tous ensemble nous puissions relever notre cinéma surtout à l’extérieur car le grand combat est de ce côté là.

RHODMAN ODIKA
• Un appel et un message à vos fans ?

DAN SCOTT
• Un grand merci à mes fans, qu’ils continuent à me soutenir même si j’ai du mal à répondre à tous les messages et soyons tous prêts car “Trouble” arrive avec force…

Propos recueillis par Rhodman ODIKA
(Cerveau penseur).

Comments

comments