Accueil » Actualité » DOUDOU COPA REVIENT SUR SCÈNE AVEC UNE MUSIQUE QUI BERCE L’ÂME

DOUDOU COPA REVIENT SUR SCÈNE AVEC UNE MUSIQUE QUI BERCE L’ÂME

Après 186 jours d’absence sur la scène musicale, suite à une incompréhension conjugale, la Rumba congolaise se réjouit de revoir son ambassadeur dit Doudou Copa de Mi Amor sur scène.

Le 19 juillet 2018 devant les chevaliers de la plume et du micro, le Patron de la rumba congolaise s’est expliqué par un jeu de questions réponses sur son absence et a dévoilé certains projets avenir. Doudou Copa a exprimé sa gratitude envers toutes les personnes qui l’ont soutenues d’une manière ou d’une autre, de près comme de loin durant cette lourde épreuve et a présenté ses excuses au grand public frustré pour le motif de son emprisonnement. Pour renouer son intimité, sa communion avec les passionnés de sa musique, Doudou Copa offrira un concert inédit, riche en son et lumière le 11 Août 2018 à ELBO SUITES avec comme thème « Doudou chante la femme », une manière pour l’artiste de s’incliner devant l’une des belles créatures divines c.à.d la femme symbole de la vie. Par ailleurs Le maxi single Sentimentale se transformera en album dont le titre sera dévoilé d’ici là. Cet album qui serait riche en sonorité rumba avec des textes à dimension exceptionnel sera disponible sauf imprévu en fin d’année. Il portera pour la circonstance quelques titres inspirés et écrits dans la prison comme quoi l’artiste s’inspire et peint dans ces chansons ce qu’il vit, voit, entend etc…, un album qui nous laisse jusqu’ici sur notre soif.

« Nul ne peut revendiquer mon trône, je suis le patron de la rumba congolaise » dit Doudou Copa dans son ressent single “LOBA” sorti le 19 juillet 2018 question pour l’artiste de marquer son grand retour dans l’univers rumba et de rappeler aux passionnés de la rumba qu’il a jusqu’ici dans son ADN le contrôle de la rumba congolaise. La congolaise 242 vous recommande vivement de déguster la dite rumba avec attention et vous conviendrez certainement avec nous que ce génie de la musique congolaise mérite une fois de plus une attention toute particulière du public congolais voir de tout le continent.

Lorianne FOURIKAH

Comments

comments