Accueil » Actualité » Entretien avec Vérone Mankou, PDG de VMK et de Vox Médias

Entretien avec Vérone Mankou, PDG de VMK et de Vox Médias

Vous avez reçu au mois de novembre dernier le Prix du « jeune entrepreneur » 2017 remis par le Mouvement des Entreprises Françaises (Medef) à travers l’AGYP et en partenariat avec Business Africa. Que représente pour vous cette récompense ?

 Une consécration. Depuis 2009, je me bats comme un lion pour que mes projets portent, cette reconnaissance est pour moi un signe que je suis sur la bonne voie.

Qu’en est-il de la situation de VMK aujourd’hui ? quelles sont les perspectives de développement ?

VMK est dans une situation assez particulière, dans la mesure où le Congo (pays où nous comptons plus de 100.000 clients) traverse une conjoncture difficile, ce qui nous a poussé à revoir nos investissements (compression des équipes et l’arrêt de la production sur place), surtout qu’il est plus difficile de lever les fonds dans le numérique aujourd’hui.

Mais nous continuons à travailler en coulisse sur des nouveaux projets qui verront le jour quand la situation va s’améliorer, notons au passage que le développement d’un seul projet prend autour de 18 et 20 mois, donc nous travaillons déjà sur les produits qui sortiront l’année prochaine, et les produits qui doivent sortir cette année sont déjà finalisés, mais nous scrutons l’horizon avant de les lancer.

Pouvez-vous nous parler de votre fondation Bantuhub créée en 2013 ?

L’idée à l’origine de la fondation était simple (sur le papier) : implanter une culture entrepreneuriale numérique au Congo. Ce pays est un pays d’énormes potentiels aux richesses infinies. Le numérique fait partie de l’une des plus grandes richesses encore peu exploitées, ne voulant pas que mes compatriotes ne soient que des usagers du numérique, j’ai opté pour que certains soient entrepreneurs du numérique. Des idées d’entreprises il y en partout, nous avions donc structuré notre stratégie en 3 axes : la sensibilisation (à travers des évènements, conférences et meetups), la formation et l’accompagnement (à travers d’un projet d’incubation).

Vous souhaitiez étendre le projet à la République Démocratique du Congo ou encore l’Afrique de l’Ouest ? Est-ce toujours le cas ?

Non, pour la simple raison que chaque pays africain a sa particularité et je ne pense pas qu’un projet tel que celui-là soit viable sur plusieurs pays africains. Quand on zoome, on se rend compte des disparités dans chaque pays, je pense plutôt que des synergies avec des projets existants dans d’autres pays où des acteurs locaux se battent pour atteindre les mêmes objectifs est une meilleure idée.

La création de Vox Médias allie à la fois la création de contenu papier, numérique et audiovisuel. Quelle en est la stratégie ?

Avec l’arrivée de l’audiovisuel numérique, nous avons remarqué le manque cruel de contenus. La quasi-totalité des pays qui basculent vers l’audiovisuel numérique en Afrique ont quelque chose en commun : ils proposent un contenu “externe”. Dans le but de démêler cette chaîne, nous nous sommes résolus de créer un média local, 360° degré, qui répond aux attentes réelles des populations. C’est ainsi que nous avons mis sur pied Vox TV (chaîne d’information) et Ndulé TV (chaîne de promotion culturelle) dont l’émission des programmes va bientôt débuter.

Vous vous êtes également lancé le 10 juin 2017 dans le secteur de l’audiovisuel avec la création de Vox TV, pouvez-vous nous parler de la chaîne ?

Vox TV est une chaîne d’information. Partant du constat que les congolais comblent leur besoin de s’informer en suivant les chaînes panafricaines ou internationales, nous avons trouvé qu’il était judicieux et nécessaire de mettre en place un média qui allait montrer le Congo vu de l’intérieur. En plus de délivrer aux Congolais une information objective sur les questions les tiennent à cœur, Vox TV, dans le traitement de ses sujets, met en avant opérateurs économiques et culturels qui, à travers leurs petites et moyennes entreprises, contribuent à faire décoller l’économie congolaise.

Enfin, auriez-vous des annonces de projets pour cette nouvelle année 2018 ?

En plus de Ndulé TV (déjà disponible sur le canal 123 du bouquet Canal+ Afrique) qui va émettre à partir de février prochain, nous lancerons, dans un futur proche, une chaîne religieuse qui sera disponible exclusivement sur l’offre de TNT publique.

Par ailleurs, du côté de VMK, de nouveaux produits seront mis sur le marché au cours de cette année.

Source ;adweknow.com 

Comments

comments

No announcement available or all announcement expired.