Accueil » developpement » Etats-Unis : 35.000 dollars en faveur des ONG congolaises

Etats-Unis : 35.000 dollars en faveur des ONG congolaises

L’ambassadeur des Etats- unis, Stéphanie Sullivan, a apporté son assistance à six organisations non gouvernementales (ONG) congolaises œuvrant dans les domaines agricole, de la santé, de la pisciculture, et de l’élevage. Les contrats sur « les fonds de l’ambassadeur d’auto-assistance », ont été parafés le 21 septembre à Brazzaville.

Ce programme a pour but d’améliorer les conditions socio-économiques de base des communautés locales ou des villages ; de soutenir des activités qui profitent à un grand nombre de personnes dans la communauté ; et de créer dans la mesure du possible, des revenus pour les communautés à travers des activités autonomes.

Les montants alloués pour la réalisation desdits projets varient entre 7500 dollars et 3200 dollars, pour une enveloppe totale de 35.000 dollars. « Un des critères clés, c’est la participation active des populations locales dans la gestion des projets », souligne l’ambassadeur.

L’Association Action Plurielle se focalisera sur le séchage artisanal des ressources halieutiques par transformation du poisson de mer de qualité en poisson salé au village Bondi dans le département du Kouilou. L’Œuvre Notre-Dame des Veufs et Orphelins du Congo, quant à elle, se spécialisera dans la production de la fumure organique améliorée NPK naturelle à Brazzaville et dans le Pool.

Dans le souci de développer les communautés locales et d’améliorer l’offre, l’Association congolaise pour la Santé Publique et Communautaire a été sélectionnée pour mener le projet relatif à la prévention des maladies, hygiène, sécurité et protection sociale des artisans de Pointe-Noire et du Kouilou. L’Association Femmes Solidaires se chargera de l’élevage de poulets, de la production d’œufs et de leur commercialisation.

L’Union pour le Développement et l’Entraide du District de Kingoué, se focalisera dans le développement de l’activité agricole de la culture et de la création de trois points focaux de vente de la pâte d’arachide. Enfin, l’Association Marie José Guy Prudence pilotera le Projet d’appui et d’assistance à la formation qualifiante.

« Grâce à vos activités, vous autonomisez des communautés entières. Elles sortent de leur statut de dépendantes pour avoir un statut de contributrices au développement. C’est dire que vous êtes sur la bonne voie (…) Les membres de votre communauté vont développer des nouvelles compétences utiles pour le développement de votre beau pays », affirme la diplomate américaine.

Le peuple américain soutient le programme des fonds d’auto-assistance, afin de permettre aux ambassadeurs de répondre aux demandes d’assistance, en aidant à la mise en œuvre des petits projets communautaires. Ainsi, chaque année, le gouvernement des États-Unis met à disposition des ONG sélectionnées, par un processus compétitif, les fonds qui viennent en appui aux secteurs aussi divers que variés tels que l’agriculture, l’élevage, et la formation ou le renforcement de capacités.

Source:ADIAC-CONGO

Comments

comments