Accueil » Sport » Jonas Bahamboula Mbémba Tostao : une légende du football congolais

Jonas Bahamboula Mbémba Tostao : une légende du football congolais

Né le 2 février 1949 à Brazzaville, Jonas Bahamboula Mbémba Tostao est l’une des perles rares du football national. Ce joueur au talent inégalable et doté d’un réel sens du fair-play, a marqué toute une histoire et demeure l’un des meilleurs joueurs congolais de tous les temps.

Jonas Bahamboula Mbémba Tostao commence à jouer au football dès son jeune âge à l’école primaire et dans les rues de Brazzaville, comme gardien de but puis comme ailier droit. Dans son quartier d’enfance de Poto-Poto, alors qu’il n’a que 12 ans, il devient vite fanatique de l’équipe de Patronage dont le seul rêve était de l’intégrer un jour. Il prend rapidement le surnom de « petit Moulélé », son mentor. Malheureusement, le divorce de ses parents va compromettre ses ambitions sportives, car il va rejoindre avec sa mère, le village de Matoumbou dans la région du Pool, et un peu plus tard celui de Jacob, actuellement appelé Nkayi.

C’est en 1964 à Mindouli, dans son village paternel, que Tostao prend la carrure d’une grande star et profite de la flamme qui brûle en lui en éblouissant de sa gestuelle footballistique inédite, les habitants de cette contrée. En 1967 à Kinkala, s’instaure la semaine culturelle au cours de laquelle chaque région doit présenter une sélection. Ainsi, avec la sélection du Pool, il saisit sa chance et fait une belle prestation qui lui permet de se faire connaître du grand public. Dès lors, il attire l’attention des grands clubs de la ville capitale.

En 1968, alors qu’il n’a que 18 ans, il intègre l’équipe des Diables noirs, une équipe truffée de joueurs talentueux, comme Matima, Bikouri, Ndzabana Jadot, Tandou, Lasconi, Déker et bien d’autres. Et là, c’est une nouvelle histoire qui commence. Les surnoms se succèdent : de « petit Moulélé » à « moustique », « Tostao » et « Ya Tao ». En effet, avec l’équipe des Diables noirs, qui sera d’ailleurs son club à vie, Tostao devient champion du Congo en 1977 et remporte la première Coupe de la ville la même année. Avec ses dribles et ses buts d’anthologie, dont certains vont faire lever le président Marien Ngouabi de son siège au stade de la Révolution, il sera couronné à plusieurs reprises « meilleur joueur de Brazzaville ».

Avec l’équipe nationale qu’il rejoint en 1970, Tostao est champion d’Afrique des Nations en 1972 à Yaoundé, meilleur ailier droit d’Afrique en 1972 et meilleur joueur d’Afrique centrale en 1973. Il a participé avec la sélection africaine en 1973, au Mondialito au Mexique.

Enfin, signalons que Jonas Bahamboula Mbémba Tostao a fait son jubilé en 1988. Avec ses 117 sélections, il a participé à trois CAN en 1972 à Yaoundé, en 1974 en Égypte et en 1978 au Ghana. Actuellement, il est conseiller spécial, chargé de recrutement à l’équipe des Diables noirs.

SOURCE:ADIAC-CONGO

Comments

comments