Accueil » TO SOLOLA » KEVIN MBOUANDE PORTE SON REGARD SUR LA MUSIQUE CONGOLAISE

KEVIN MBOUANDE PORTE SON REGARD SUR LA MUSIQUE CONGOLAISE

Il a le talent et le don pour faire la musique, il est compté parmi les grands artistes du Congo qui ont faits rayonner  la musique congolaise de par le monde. Avec plus de 20 ans de carrière, l’artiste Kevin Mbouande, reste présent et dynamique dans l’écosystème musical Congolais.

À coeur ouvert, Kevin Mbouande, s’est confié à Rhodman Odika pour  dresser le bilan de son récent album, en sus des informations exclusives, il  a porté aussi son regard sur  la pratique et sur l’évolution de la musique congolaise.

RHODMAN ODIKA

Une année après la sortie de votre deuxième album solo “312 MÉTAPHYSIQUE”, quel bilan faites-vous?

KEVIN MBOUANDE

Le bilan est positif, on est en rupture de stock, il nous faudrait passer la commande des CD en France. Nous avions eu beaucoup de prestations scéniques tant publiques que privées. La vie est une école, on continue à apprendre de nos erreurs car tout ne peut pas être parfait.

RHODMAN ODIKA

☑ Est ce que le résultat est bien au-delà de vos attentes?

KEVIN MBOUANDE

Mon plus grand plaisir, c’est de toujours faire plaisir aux mélomanes, aujourd’hui, sans l’album “312 Métaphysique”, on n’allait pas écouter des thématiques comme SATANA, CHIDA et danser TATARACHI ou encore CONGO NA MUTU etc… c’est pour moi une grande victoire.

RHODMAN ODIKA

☑ La majorité des titres de ce bel opus, n’ont pas de clips… peut-on espérer voir la sortie des clips d’ici peu ?

KEVIN MBOUANDE

On a connu un retard sur la sortie de tous les clips mais ce n’est pas encore trop tard, on va se battre pour ça, que Dieu nous donne les moyens!

RHODMAN ODIKA

☑ Avez-vous déjà commencé à travailler sur le prochain album?

KEVIN MBOUANDE

Nous sommes déjà entrés dans le processus de préparation qui est à la fois passionnant et amusant, parce qu’on oublie souvent de dire qu’il y a un côté très ludique à écrire des chansons. A chaque projet, il y a toujours cette interrogation: est-ce que je suis encore en prise avec l’air du temps? Il n’y a pas de recette. Ce sont des réflexions intéressantes sur soi-même, donc nous travaillons en coulisse pour deux (02) nouveaux projets: d’un maxi single et d’un album de 10 titres.

RHODMAN ODIKA

 en dehors de Patrouille des stars, y-a-t-il quelqu’un avec qui vous aimeriez collaborer?

KEVIN MBOUANDE

 Je suis très ouvert aux collaborations… Il y a des artistes avec qui je pense collaborer précisément ceux de la génération récente. vous serez informé dans les jours à venir…

RHODMAN ODIKA

☑ Quelle est votre lecture sur la pratique de musique de nos jours en république du Congo?

KEVIN MBOUANDE

Pour moi, artistiquement parlant ça va, les artistes font des efforts et ont du talent. La difficulté se trouve au niveau des Producteurs qui sont devenus une denrée rare. Au-delà de la concurrence,  je souhaiterais qu’on soit “Unis” pour mieux défendre notre musique car “l’union fait la force”, je précise s’unir avec nos cœurs.

RHODMAN ODIKA

Que pensez-vous de la dislocation des groupes au Congo ? Et de la plus récente, d’Extra Musica ?

KEVIN MBOUANDE

Les dislocations n’ont pas commencé aujourd’hui, je n’ai pas de commentaire à faire sur ce sujet malheureusement mais je souhaite que la famille demeure et surtout bonne chance à tout le monde!

RHODMAN ODIKA

 Un dernier mot pour clore!

KEVIN MBOUANDE

Bonne et heureuse année à tous!!! “LA 48ÈME LOI DU POUVOIR” arrive… sans oublier “ETEYA YO” avec la Team Patrouille Des Stars.

 

 Par Rhodman ODIKA (Cerveau penseur).

 

Comments

comments

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*