Accueil » Actualité » LA COMMUNICATION , CONDITION SINÉQUANONE POUR MIEUX VENDRE UN ARTISTE DE PART LE MONDE

LA COMMUNICATION , CONDITION SINÉQUANONE POUR MIEUX VENDRE UN ARTISTE DE PART LE MONDE

À l’heure ou la musique devient un véritable business, le talent seul ne suffit pas pour se faire une place de choix et espérer vivre de son art de nos jours. Il est donc impératif pour les artistes d’observer une discipline artistique dont savoir mettre la communication au coeur de leurs activités 

Certains artistes ne savent pas ‘y prendre jusqu’ici dans l’art de la communication. Arcel Diamana promoteur de la congolaise242 et chroniqueur de VoxMusic chez Voxtv, nous a  partagé ici en quelques points, ce qui pour lui  devrait faire un artiste pour son rayonnement, pour se maintenir dans l’actualité et gagner des contrats.

Pour Arcel Diamana :

Un artiste, toute tendance confondue, est celui qui sait saisir toutes les opportunités susceptibles de lui apporter une visibilité ( Tv, radio, presse web, presse écrit…) sur le plan local et international, question de rester dans l’actualité et espérer gagner des contrats.

Les artistes qui sont aujourd’hui à la une ne sont pas forcement plus talentueux que les moins vus, c’est juste qu’ils savent mieux communiquer qu’eux. Plus un média parle d’un artiste, plus on l’impose dans la mémoire collective.

Un artiste qui a de l’ambition associe toujours les médias(Tv, Radio, presse web, presse écrite…) à ses activités, il veille et soigne son image , son langage et surtout il impose une identité précise de lui à son public.

Un artiste doit collaborer avec plusieurs médias de même nature, car chaque média a son public et la qualité des consommateurs diffère d’un média à un autre.

Un artiste doit savoir développer une relation étroite et professionnelle avec les chroniqueurs de son secteur. Ce reflex peut lui coûter des exclusivités, des espaces inédits pour sa promotion. Généralement les chroniqueurs ont leurs réseaux d’amis sur plan local et international, facilement ils peuvent orienter un artiste vers un autre média pour lui donner plus de visibilité.

Oui, qui dit communication dit aussi moyens. On peut pas faire un plan de communication solide et un bon suivi sans argent, investissez-y un peu de votre argent.

Nombreux pensent ne pas avoir besoin des médias vue leur notoriété, je peux vous rassurer qu’ils creusent leur tombe, car les médias créent et maintiennent les artistes dans l’actualité et dans le temps.

Nous sommes dans un mode très ouvert, pleine de concurrence, il faut se faire violence pour être vu et gagner des contrats. Moins vous communiquez, plus vous êtes sur le point de disparaître sur la scène  car le public consomme plus les artistes actifs et visibles, le talent ne suffit toujours pas.

Un artiste ne peut pas parler de son meilleur club de football ou de sa religion en public car cela peut frustrer ses fans avec qui ils ne partagent pas le même club ou la même religion. Créez plutôt un suspens voir un mystère autour de vous à ce sujet.

Un artiste doit avoir un conseiller en communication, un community manager qui l’accompagnent au quotidien et saisir toute les occasions pour communiquer.

Le premier salaire d’un artiste c’est sa visibilité.

La liste est longue, prochainement je parlerai du rôle que devrait jouer les médias, et je parlerais aussi de comment est ce qu’un artiste devrait être entouré de nos jours pour se faire une place de choix dans un monde très concurrentiel.

Lorianne FOURIKAH

Comments

comments

No announcement available or all announcement expired.