Accueil » Actualité » LES MOTS SUR LES MAUX DE L’IMMIGRATION CLANDESTINE AVEC MWASI MOYINDO

LES MOTS SUR LES MAUX DE L’IMMIGRATION CLANDESTINE AVEC MWASI MOYINDO

“…Fils, fuir ta terre pour aller ailleurs ne t’offrira pas un avenir prospère. Inévitable sera ta mort si tu choisis de suivre cette chimère. Le froid de la mer te consumera au-delà du supportable. S’il te plait, reste. Ne sois pas un énième festin offert aux requins.  Ne t’en va pas servir de repas à la mer qui achève. Ensemble on bâtira un avenir prospère, digne de tes rêves, reste…”  Dixit de l’artiste slameuse  Mwasi Moyindo,  lors de sa prestation scénique dénommée Slam-acoustik qu’a eu lieu le 01/12/2019 dans un restaurant de la place.

Des milliers de jeunes africains tentent de rejoindre les côtes européennes, souvent à bord d’embarcations maritimes de fortune, entraînant de nombreuses pertes en vie humaine notamment par noyade. Une situation qui préoccupe et qui déchire le cœur de la slameuse Mwasi Moyindo.

Ainsi, l’interpellation de la conscience collective sur les réalités et le danger de l’immigration clandestine par la slameuse Mwasi Moyindo, a constitué le socle de sa création artistique qu’elle a su partager avec son public par un texte potable et fertile qui s’est d’ailleurs bien fondu dans le cœur des spectateurs.

“…Sois de ceux qui impactent et non de ceux qui partent, reste. Pour une récolte abondante arrose ta terre tous les jours, cultive la, travaille la. Sache qu’aucune bonne richesse ne peut sortir en jour, s’il te plait reste…” a poursuivi Mwasi Moyindo dans un autre paragraphe de son texte, lequel paragraphe, l’artiste lance une invite à la vertu de la patience et à la culture du travail. Mutualisons nos efforts, créons notre bonheur avec le peu qu’on a en valorisons nos atouts.

Mwasi Moyindo, est une slameuse qui se distingue du lot par son dévouement artistique et mérite une attention toute singulière pour son épanouissement. Elle réussit parfaitement à mobiliser ses compétences d’expression écrite comme orale de façon ludique et animée. Sa présence scénique, sa sensibilité vocale rendent la poésie plus vivante et plus accessible.

Pour votre gouverne, c’est une première fois que Mwasi Moyindo prend l’initiative d’organiser une prestation scénique slam et y inviter d’autres artistes sous le concept slam-acoustik.

Patchell Massivi

Comments

comments