WebTV
Accueil » Actualité » Rencontre entre Mystique Mystère et Alexandre Becher Directeur Artistique&Relations Publiques PEFACO HOTEL

Rencontre entre Mystique Mystère et Alexandre Becher Directeur Artistique&Relations Publiques PEFACO HOTEL

L’artiste congolais Mystique Mystère ne cesse de nous étonner par son art, ce qui nous emmène à rejoindre l’incontestable écrivain français Victor Hugo qui disait en son temps : “Les grands artistes ont du hasard dans leur talent et du talent dans leur hasard.”
L’ambigüité de cette phrase explique en elle-même le talent de celui que ses fanes appellent l’artiste du centenaire. Ce jeune espoir de la rumba dont les pronostiques lui donne une carrière à la Fally-Ipupa est un génie de la musique, car il a l’art dans sa peau.
Cette assertion est réconfortée par un échange que le jeune prodige a eu avec monsieur Alexandre Becher Directeur Artistique&Relations Publiques Pefaco Hotêl qui comme tous ceux qui écoutent le mystérieux pour la première fois, a été séduit par la voix ; mais surtout la capacité de l’artiste à combiner le son d’une manière agréable à l’oreille.
Les deux hommes ont parlé des débuts de mystère dans la musique et de ses projets avenir.
Il ressort de cet entretien que le génie de mystère a commencé dans les années 2000, où le mystérieux ne sachant pas ce que lui réservait l’avenir, se contentait de jouer et danser pendant les balles de fins d’années scolaires, moment émotionnel de l’année qui permettaient aux élèves d’évacuer le stress de l’année. C’est ainsi que le mystérieux a pris goût à un jeu dont il ignorait qui va tracer sa destinée vers la terre promise de l’apogée de la musique.
Aussi, il sied de signaler que ce n’est qu’en 2013 que Mystique Mystère a commencé a entré en studio, car l’artiste a eu un bon temps d’apprentissage en côtoyant les artistes musiciens de l’autre rive de Brazzaville. Amoureux de la belle mélodie, il a fait de la musique une passion, car l’homme a une immense capacité de transformer chaque fait et événement en morceau de musique.
S’exprimant sur son avenir, le mystérieux a révélé un agenda prometteur, qui va de la finition de son album aux productions scéniques, dont Abidjan en 2017 dans le cadre de la francophonie, où plusieurs artistes sont en pour parler avec le Ministère en charge de la culture et des Arts.
Cependant l’éternel problème de soutien des artistes refait surface, car le jeune prodige est confronté au problème récurent des artistes congolais : manque de producteur.
A cet effet, l’artiste lance un vibrant appel aux producteurs pour le soutien de son futur album, mais pour confirmer ce talent incommensurable de l’artiste du centenaire, la congolaise 242 vous donne l’opportunité de suivre  l’exclusivité du dernier clip tourné par le magicien de la rumba à Pefaco Hôtel Maya-Maya 5*.

Athanase Jaurès MOUSSOUNGOU, Alias AJM

Comments

comments