WebTV
Accueil » Sport » RESUME CONGO vs ANGOLA

RESUME CONGO vs ANGOLA

Les buts du défenseur Carof Bakoua et du substitut Kader Bidimbou ont permis au Congo de s’imposer 2-0 sur le Burkina Faso samedi à Agadir et de confirmer leur place en huitièmes de finale.Le duo a marqué en deuxième période suite à une première période frénétique caractérisée par des contre-attaques avec peu de chances de marquer des buts.

Les étalons du Burkina Faso ont menacé le Congo, un échange rapide de passes à droite où Mohamed Sylla a été relancé par Yaya Sanou, tête baissée au fond, que le gardien Barel Mouko a paré après trois minutes.

Moussa Sory a échappé à quelques défis pour trouver le jeune Nathanio qui avait le dos au but en retournant son but, mais son joueur de curling a forcé un arrêt du tir de Barel Mouko.

‘Les Diables Rouges’ comme les Congolais sont surnommés ont entamé la deuxième moitié de la meilleure période et à la 52ème minute Jaures Ngombe a forcé son chemin sur la gauche seulement pour faire exploser son tir au-dessus de la barre.

L’Angola a disputé un match nul contre le Congo lors d’un affrontement du Groupe D mercredi à Agadir, alors que les deux équipes progressaient vers la phase à élimination directe.

Les Palancas Negras savaient qu’un match nul contre le Congo déjà qualifié suffirait pour obtenir le quart restant, et c’est ce qu’ils ont fait après que le Cameroun et le Burkina Faso se soient contentés d’un nul 1-1 dans l’autre match du Groupe D à Tanger.

Les Angolais ont bien commencé avec la course en maraude de Daniel Joao à la deuxième minute de la course, sur la gauche, en direction de Mano Luis dont l’effort était sur la cible mais dans les mains de Barel Mouko dans le but du Congo.

Ils ont continué à dominer puisque la plupart des échanges d’ouverture se sont déroulés dans la moitié congolaise, entraînant une pause dans le milieu de terrain où Afonso a joué dans Augusto Quibeto qui a ouvert le score à la 17e minute.

Le Congo, qui menaçait rarement la défense de l’Angola, était sur le point de sortir de l’impasse après 35 minutes, lorsque Francouer Kibamba passait haut au premier poteau pour prendre la barre d’un corner.’Les Diables Rouges’ entamait la seconde période avec beaucoup de conviction et d’intention. Varel Rozan dribblait mais ne pouvait égaliser que deux minutes après la reprise.L’Angolais Mano Luis a été retrouvé sur la grande surface, échappant à quelques défis à la dérive et relâchant une frappe du pied gauche sur le but du Congo, au grand soulagement du banc congolais.Le remplaçant Francisco Orlando s’est vu offrir une bonne occasion par Mouko qui a raté un corner mais sa première volée a été bloquée par la défense avec le temps qui s’est écoulé.Orlando qui avait l’air frais était de nouveau impliqué à travers la gauche en battant Varel Rozan sur le byline, mais sa croix a été effacée.

A Sydney, Sydney Sylla a offert au Burkina Faso un premier but à la mi-temps juste avant l’intervalle, tandis que Patrick Moukoko a égalisé pour le Cameroun à la 53e minute.

Le Congo affrontera la Libye en quart de finale, l’Angola affrontant le Nigeria.

Source: CAF

Comments

comments