Accueil » Actualité » ROSSENT YAOURT SÉDUIT LE PUBLIC ET LES TÉLÉSPECTATEURS DANS C’MIDI

ROSSENT YAOURT SÉDUIT LE PUBLIC ET LES TÉLÉSPECTATEURS DANS C’MIDI

Rossen yaourt le superman était l’invité du 20 février 2018 de l’émission C’MIDI une des grandes émissions culturelles en Côte d’Ivoire voir en l’Afrique Francophone diffusée sur la chaine nationale  (la RTI) .Son  parcours et son maxi-single ont été les points essentiels qui ont constitués le menu de son entretien  avec la célèbre présentatrice  de ce magazine culturel Caroline DASYLVA .

Rossen Yaourt a eu une fois de plus l’occasion de  partager son parcours avec beaucoup d’enthousiasme et de passion à son public par un jeu de questions réponses et toutes les réalités qui constituent la musique congolaise d’aujourd’hui. Face un public chaud et réceptif, le superman Rossen Yaourt a foudroyé la salle et a mis le public en ébullition par une série d’acapela, son savoir faire artistique a fait l’unanimité . Juste après il a conclu son entretien par une discussion autour de son maxi-single intitulé :  « Tout le monde en enfer sauf…. ? » ,un maxi single riche et varié en mélodie avec des textes exceptionnels dont il a invité les amoureux de la bonne musique à consommer sans modération le titre promotionnel disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales.

Pendant le passage de Rossen Yaourt dans cette émission, deux éléments ont attiré l’attention de la congolaise 242  . En première ligne c’est la réaction de Caroline DASYLVA la présentatrice de la dite émission qui a encouragé de vive voix en direct devant le public et les caméras l’expression facile, fluide et limpide en langue française de l’artiste sur son plateau, en  notifiant ce qui suit : « …Souvent c’est vraiment difficile d’entamer la conversation avec des artistes congolais à cause de la langue française mais vous ,vous avez vraiment le parler facile, vous vous exprimez très bien…(voir vidéo 29ème minute) ». En seconde ligne l’artiste  a révélé au grand public que  : « …Abidjan est une plaque tournante de la musique africaine et c’est une terre qui donne la chance à tout le monde à tous les artistes, d’ailleurs la plus part des grands du Congo où je viens ils sont passés par Abidjan pour connaitre une ascension… (voir vidéo 32ème minute) » .Voilà ce qui justifie  son séjour musclé en terre Ivoirienne où il a lancé en premier lieu le titre promotionnel de son maxi-single et en second lieu des passages multiples dans des médias (Radio,tv) pour faire la promotion de son maxi-single, dont le clip du titre promotionnel serait tourné en Côte d’Ivoire  et serait disponible dans un futur proche.

IL faut reconnaître que l’artiste Rossen Yaourt possède une des belles voix masculine de la rumba Congolaise, et un charme vocal hors du commun, il mérite le soutien du public Congolais et africain car il a encore beaucoup à nous donner. Nous sommes persuadés qu’avec beaucoup plus d’attentions et de soutiens, cette merveille va vendre et défendre valablement les valeurs musicales de notre pays de par le monde.

La Congolaise 242, encourage et soutient les artistes congolais qui fournissent des efforts d’une manière ou d’une autre pour s’adapter avec les réalités actuelles du monde musical. Ils ne peuvent pas tout faire seul pour leur épanouissement, ils doivent être bien entourés par des personnes capables de les encadrer et de les accompagner sur le plan administratif, communicationnel, financier et dans le management artistique. Ils ont obligation d’être professionnel sur toute la ligne, s’arrimer avec les TIC pour mieux se vendre et vendre leurs œuvres…, ainsi ils pourront s’imposer d’avantage sur la scène africaine et mondiale. Il faut noter aussi que ce n’est pas le talent qui manque mais des vraies mesures d’accompagnements car le génie créateur est bien présent dans l’ADN des artistes Congolais.

La Congolaise242

Comments

comments

No announcement available or all announcement expired.