LACONGOLAISE 242

Un  voyage dans le Congo profond

FALLY IPUPA VA DÉFIER LE STADE ALPHONSE MASSAMBA DÉBAT DE BRAZZAVILLE LE 27 MAI 2023

FALLY IPUPA VA DÉFIER LE STADE ALPHONSE MASSAMBA DÉBAT DE BRAZZAVILLE LE 27 MAI 2023

A la quête permanente des nouveaux défis pour marquer avec force et de manière indélébile son époque, l’artiste Fally Ipupa ne cesse de surprendre le monde musical en bravant sans recul les exploits de ses ainés par ses nombreux challenges.

Cet éminent artiste africain va tenter l’impensable c.a.d être le premier musicien des deux Congo à remplir le stade Alphonse Massamba Débat qui n’a jamais été rempli jusqu’ici comme un œuf de son histoire par une quelconque prestation scénique.

Un projet artistique ambitieux qui alimente la polémique depuis des jours sur la toile et aussi dans le quotidien des congolais (242 et 243).

Certains pensent que le stade Alphonse Massamba Débat est un stade indomptable et que le King( Fally) va se casser le nez s’il tient coûte que coûte à le défier.

Aussi certains congolais estiment que ça serait une humiliation de grande facture de voir l’Aigle (fally) survoler ce stade au moment où aucun artiste congolais n’a tenté l’expérience depuis que ce stade fut construit.

D’autres par contre sont excités de voir leur star remplir ce stade devant le regard impuissant des grands noms actuels de la chanson congolaise (242). Ça serait aussi une aubaine pour certains artistes congolais en herbe d’être mis en lumière par Fally Ipupa lors de ce grand bal.

Au-delà de tout, cette ambition éléphantesque de Fally Ipupa devrait interpeller la conscience collective de toutes ces personnes qui entrent en jeu dans le processus du développement de la carrière d’un artiste en Rép du Congo, de faire les choses selon les règles de l’art si l’on veut voir nos artistes aller défier les grandes salles, comme les stades ailleurs avec faste.  

Car ce que Fally Ipupa récolte aujourd’hui n’est autre que la résultante d’un travail acharné fait selon son cœur. C’est aussi le résultat d’une discipline artistique observée avec rigueur, d’un management pointu, d’un plan de communication exécuté avec professionnalisme, d’une remise à niveau de ses lacunes et d’un soutien indéfectible de son public.

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux

SISA BIDIMBU