WebTV
Accueil » Actualité » LE PROJET ”SLAMUNITE” DE MARIUSCA MOUKENGUE DANS SA PHASE INTRODUCTIVE AU CAMEROUN

LE PROJET ”SLAMUNITE” DE MARIUSCA MOUKENGUE DANS SA PHASE INTRODUCTIVE AU CAMEROUN

 Après sa brillante prestation à l’institut français du Congo où elle a joué le rôle de l’actrice principale dans une pièce de théâtre intitulée «Bac ou Mariage», Mariusca MOUKENGUE, l’artiste slameuse amoureuse des arts s’est envolée ce lundi 5 Février pour le Cameroun où elle exécutera une formation dénommée «slamunité» à l’endroit des jeunes du 5 au 15 Fevrier.

Cette formation des jeunes à la recherche et à l’initiation  au slam dont le thème porte sur «libre ensemble » a trouvé son point de départ au Cameroun où la slameuse congolaise communiquera son savoir faire-artistique en vue de la promotion de son art surtout auprès des jeunes gens vulnérables.

Dans une interview exclusive, qu’elle nous a accordé avant le décollage de son avion, Mariusca MOUKENGUE initiatrice du projet  justifie l’opportunité de sa formation tournante au sein des pays africains en ces termes : «ce projet est né d’une volonté de cultiver auprès des jeunes l’amour de la non – violence. Nous voulons à travers l’art donner à la jeunesse des moyens d’expression pacifique ».

Parlant de sa motivation, celle d’initier les jeunes dont l’âge varie entre 10 et 18 ans au slam, il s’agit tout simplement de ranimer la flamme juvénile et d’éveiller la conscience des jeunes quant à l’exercice de cet art non seulement comme passion mais aussi comme un métier nous a laissé entendre la jeune artiste, juriste de formation.

«Promouvoir le slam sous toutes ses formes en Afrique est notre objectif global» a-t-elle renchérit. «Je tiens à remercier le ministère de la culture qui par le biais de la directrice générale des arts et des lettres m’a apporté de son soutien pour que mon projet arrive au Cameroun dans les délais.» A-t-elle conclu

Après le Cameroun, la République du Congo, la RDC, le Sénégal, le Tchad sont entre autres pays qui recevront le projet «slamunité» de Mariusca MOUKENGUE .

La Congolaise242

Comments

comments