WebTV
Accueil » Actualité » RHODE MAKOUMBOU PRÉSENTE A LA 2ème ÉDITION DE LA GRAPA EN BELGIQUE

RHODE MAKOUMBOU PRÉSENTE A LA 2ème ÉDITION DE LA GRAPA EN BELGIQUE

Animé par une seule ambition d’offrir une visibilité de taille aux artistes peintres africains ou inspirés par les valeurs du continent , sur le marché international de l’art contemporains et des biens et services culturels, Kevin Michel artiste entrepreneur Porto-Congolais (RDC) met sur pied en 2016  la Grande Rencontre des Artistes Peintres Africains dit la GRAPA. C’ est aussi un rendez-vous annuel autours des Arts Afro qui entend donner une place de choix à l’expression artistique et culturelle de la diversité au cœur de la capitale européenne. Une aubaine pour les artistes peintres et sculpteurs africains d’exposer leur génie créateur.

Rhode Makoumbou est l’unique artiste du Congo (BZ) qui participe à la seconde édition  de la GRAPA . Cette édition qui nous propose une sélection exceptionnelle de seize (16) artistes choisis par le commissaire de l’exposition et designer DHHB dont dix (10) du Congo (RDC),deux(2) du Zimbabwe , un(1) de la Belgique, un(1) du Rwanda et  un(1) de la Côte d’Ivoire  se déroulera du 18 au 20 mai 2018 à la galerie Ravenstein à 1000 Bruxelles (Gare Centrale)

À travers les œuvres de Rhode Makoumbou, ce sont surtout les activités sociales de la femme africaine qui sont mises en valeurs. Dans les peintures à l’huile, elle peint généralement au couteau. La variété de ses toiles s’illustre dans un style nettement africain (à partir de l’art statuaire traditionnel), mais également influencée par les courants de l’art réaliste, expressionniste et cubiste. Elle se considère un peu comme une artiste archiviste de la mémoire sociale et culturelle de l’Afrique en général, et du Congo en particulier. Elle a toujours accordé une grande importance à la question du sens dans l’art et du rapport entre l’artiste et son public.

À partir de 2003, Rhode Makoumbou,  a entamé une importante carrière internationale, et expose maintenant dans le monde entier. En dix ans, elle a participé à 220 expositions collectives ou individuelles dans le monde, sans compter ses 20 participations au Congo son pays natal. Elle a déjà présenté ses œuvres au Congo Brazzaville, Gabon, France, Belgique, Niger, Cameroun, Etats-Unis, Côte d’Ivoire, Tanzanie, Allemagne, Sénégal, Maroc, Espagne, Suède, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse, Canada et Qatar. A l’occasion du Grand Prix des Arts et des Lettres qui lui a été décerné en 2012 par le Président de la République du Congo, l’artiste a également été décorée à titre exceptionnel dans l’Ordre du Dévouement Congolais au grade d’officier le 13 juillet 2013 par le Président Denis Sassou N’Guesso à l’ouverture du Festival Panafricain de Musique (Fespam).  Elle a un atelier à Bruxelles en Belgique, mais elle continue parallèlement à travailler à Brazzaville un ou deux mois par an.

La Congolaise 242 souhaite bonne chance à cette dame qui a su  jusqu’ici exploiter à bonne escient la notion du travail, un exemple par excellence d’une dame battante

La Congolaise 242

Comments

comments