Accueil » Actualité » UMC RECLAME LES DROITS SUR LA REDEVANCE AUDIOVISUELLE

UMC RECLAME LES DROITS SUR LA REDEVANCE AUDIOVISUELLE

« ….Sachant que les artistes, dans leur majorité, “sont des travailleurs indépendants”, outres leurs prestations diverses, ils dépendent beaucoup des redevances versées par la société de droit d’auteurs BCDA. De surcroît, les comptes du Bureau Congolais du Droit d’Auteur (BCDA) se trouvent durement impactés par  cette crise.

C’est pourquoi, en cette occasion solennelle, nous lançons un vibrant appel à l’endroit  de Monsieur le Ministre de la communication et des médias ; Thierry  MOUNGALLA, de prendre les mesures nécessaires pour éponger la dette relative aux droits d’auteur que les médias publics ont vis-à-vis du Bureau Congolais du Droit d’Auteur BCDA. Voici plus de trente (30) ans que les médias publics ne s’acquittent pas de cette obligation. Sans disculper non plus les médias privés.

Nous exhortons le vénérable Jean Marie EPOUMA, Président de la commission Economie et Finance du Sénat , l’honorable Boniface NGOULOU, Président de la commission Education, Culture, Science et Technologie près l’Assemblée Nationale, à Monsieur le Ministre de la culture et des Arts, Dieudonné MOYONGO, à son Excellence Monsieur le Premier Ministre d’en assurer le suivi dans le respect des lois et règlements en vigueur en République du Congo et dans le respect des conventions internationales dont le Congo est partie.

En agissant en faveur des créateurs, vous aiderez à leur assurer la dignité et un soutien pour la relance éventuelle de leurs activités… » a dit en substance Pape God, Président de l’Union des Musiciens Congolais lors de son speech pendant le point de presse organisé le 22 Janvier 2021 à Brazzaville axé sur les différentes préoccupations liées à leur situation socioprofessionnelle notamment le paiement du reliquat de plusieurs années de droits d’auteurs par les médias publics comme privés.

Patchell Massivi