Accueil » Sport » SEBASTIEN MIGNE QUITTE LES DIABLES ROUGES

SEBASTIEN MIGNE QUITTE LES DIABLES ROUGES

Désormais ex-sélectionneur du onze national congolais, le technicien français a résilié son contrat, le 29 mars, pour non-respect des obligations contractuelles.

« Les conditions ne semblent plus réunies pour que je puisse continuer ma mission ici au Congo. Il est préférable de cesser notre collaboration. C’est le cœur gros que j’ai pris la décision de partir », a déclaré Sébastien Migné, dans un document intitulé ‘’Lettre à mes joueurs et aux supporters’’.

Le technicien français a donc passé un an en tant que sélectionneur des Diables rouges au lieu de trois ans comme le prévoyait le contrat, signé le 17 mars 2017 à Brazzaville, avec mission principale la qualification du onze national congolais à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 au Cameroun.

Sébastien Migné a totalisé huit matchs sur le banc de touche des Diables rouges. Quatre défaites, trois nuls et une seule victoire récemment face à la Guinée Bissau, en match amical comptant pour la journée Fifa, le 24 mars à Paris, en France. Dans le groupe G des éliminatoires de la CAN 2019, le sélectionneur laisse le Congo à la 3e place derrière le Zimbabwe qu’il affrontera le 7 septembre, et la République démocratique du Congo qui l’avait battu lors de la première journée (3-1). Le Liberia est dernier de ce groupe.

Le Congo est dans l’obligation de trouver un sélectionneur, dans les plus brefs délais, pour préparer la suite des éliminatoires de la CAN. Rien n’est perdu pour les Diables rouges, encore que la Confédération africaine de football a augmenté le nombre de participants, qui est passé de seize à vingt-quatre. « J’espère que vous obtiendrez des grands succès. Je reste persuadé de votre qualification », a indiqué Sébastien Migné, en précisant qu’il s’en va avec le sentiment d’avoir modestement contribué à jeter les bases futures du onze national congolais.

Source :ADIAC-CONGO

Comments

comments

No announcement available or all announcement expired.