LACONGOLAISE 242

LA CONGOLAISE 242

Un  voyage dans le Congo profond

“UNE ANNÉE SANS DROIT D’AUTEUR ALLONS SEULEMENT ” A POSTÉ TRESOR M’VOULA SUR SA PAGE FACEBOOK

“UNE ANNÉE SANS DROIT D’AUTEUR ALLONS SEULEMENT ” A POSTÉ TRESOR M’VOULA SUR SA PAGE FACEBOOK
“Une année sans droit d’auteur 🤣 allons seulement” a posté il ya 3 jours Tresor M’voula Officiel 
Ce cris de cœur lancé par cet éminent artiste musicien congolais a attiré l’attention de notre média. Il faut reconnaitre que la situation des droits d’auteur au Congo mérite une attention particulière pour permettre non seulement aux artistes de percevoir régulièrement leur revenu mais aussi encourager les artistes à s’inscrire pour espérer vivre de leur travail.
Le Bureau Congolais des Droits d’auteurs (BCDA) devrait mettre en place une bonne stratégie de communication pour non seulement intéresser les artistes à protéger leurs œuvres mais aussi avoir une gestion transparente des recettes collectées comme le fait la SACEM par exemple, qui a publié sur son portail web son Rapport d’activité 2021 en vue de fixer l’opinion.
Ce rapport met à la disposition du public la somme globale encaissée par la sacem qui s’élève à 𝟭,𝟬𝟱 𝗺𝗶𝗹𝗹𝗶𝗮𝗿𝗱 𝗱’𝗲𝘂𝗿𝗼𝘀 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘂𝗻 𝘀𝘂𝗿𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝟳% 𝘀𝗼𝗶𝘁 𝟲𝟵𝟱.𝟬𝟵𝟴.𝟲𝟭𝟮.𝟳𝟳𝟭 𝗱𝗲 𝗙𝗿𝘀 𝗖𝗙𝗔 ainsi que le circuit de la redistribution. Voir :
Nous espérons qu’avec l’arrivée de madame 𝗟𝘆𝗱𝗶𝗲 𝗣𝗼𝗻𝗴𝗮𝘂𝗹𝘁, Ministre de l’Industrie culturelle, Touristique, Artistique et des Loisirs depuis le 24 septembre 2022 et son staff portera certainement un regard sur le BCDA pour le bonheur des artistes.
Sauf erreur de notre part, le Bureau congolais des droits d’auteur a été crée par décret 86/813 du 11 juin 1986. La République du Congo a confié à ce bureau, la qualité et le monopole de servir d’intermédiaire entre les usagers et les auteurs.
Le BCDA a aussi adhéré à la Confédération internationale des sociétés d’auteurs-compositeurs (CISAC) qui œuvre en faveur d’une reconnaissance et d’une protection accrues des droits des créateurs.
Patchell Massivi
Partagez l’article sur vos réseaux sociaux

rédaction