Accueil » Actualité » 9 ÉTUDIANTES SCIENTIFIQUES PRIMÉES PAR LE PROGRAMME “FEMMES ET SCIENCES” DE LA FCRM

9 ÉTUDIANTES SCIENTIFIQUES PRIMÉES PAR LE PROGRAMME “FEMMES ET SCIENCES” DE LA FCRM

Le programme “Femmes et sciences” initié par  la fondation congolaise pour la Recherche Médicale FCRM  a organisé le vendredi 12 novembre 2021 à Brazzaville la première édition de la remise de bourses aux jeunes filles scientifiques.

09 étudiantes engagées dans les sciences vont être soutenues  par ce programme pour une meilleure consécration. L’objectif étant d’accompagner les femmes à s’engager dans les carrières scientifiques.

C’est sur un total de 69 candidatures reçues  des étudiantes en 1ère  et 2e année de master en sciences à l’université Marien Ngouabi et Denis Sassou N’guesso de Kintélé toutes filières  confondues, que  le programme femmes et sciences  de la FCRM a octroyé pour la première fois des  bourses à 07 étudiantes en master 1 et 2 en master 2, toutes de l’université Marien Ngouabi.

Un prix d’encouragement scientifique, visant  à reconnaitre des scientifiques congolaises ayant conduit un travail de recherche exceptionnel ou prometteur pour la communauté et à les encourager à poursuivre leur  carrière scientifique a été  décerné au Docteur Lydie Stella Koutika.

Les candidates  ont été soumises aux  épreuves d’évaluation écrite de la culture générale, ensuite à une interview par le comité de sélection pour évaluer leur qualité d’argumentation.

Pour la présidente de la fondation congolaise pour la recherche médicale la professeure Francine Ntoumi, la stratégie mise en œuvre à travers  le programme’ ’femmes et sciences’’ a plusieurs paliers : «la promotion des femmes qui sont déjà engagées dans les sciences ,l’évolution  vers des stéréotypes positifs des femmes scientifiques, la sensibilisation de la population surtout en milieu scolaire pour susciter des vocations, et enfin l’encouragement des étudiantes par des soutiens spécifiques afin qu’elles poursuivent leurs études universitaires dans les filières scientifiques. D’où le thème de la campagne femmes et sciences pour l’année 2021-2022  : transmettre l’ambition. »

De son côté la Responsable des Opérations de la FCRM, madame Carine Kades a fait savoir que cette bourse mensuelle sera une aide pour ses jeunes filles afin qu’elles puissent se consacrer  paisiblement et pleinement à leurs études.

Elle espère que l’appel à candidature 2022 aura un écho auprès de toutes les étudiantes en chimie, physique, filières technologiques et bien d’autres. Avant de poursuivre que l’accompagnement de la FCRM ne se limite pas qu’au soutien financier  mais aussi à la mise à disposition d’opportunités de formation localement dans la sous-région en Europe et aux États-Unis.

Pour Euphra Dareine Bitoumbou, bénéficiaire de cette bourse, cette aide est une  récompense pour tout ce qu’elle a eu à faire comme recherche jusqu’à présent.

Patchell Massivi