Accueil » Actualité » MAKHALBA MALECHEK SUR LA GESTION D’UNE CARRIÈRE ARTISTIQUE AVEC OU SANS MANAGER ET PRODUCTEUR

MAKHALBA MALECHEK SUR LA GESTION D’UNE CARRIÈRE ARTISTIQUE AVEC OU SANS MANAGER ET PRODUCTEUR

Le rappeur congolais, Makhalba MALECHEK a tenu une « MasterClass » du 18 au 19 novembre 2022 à Brazzaville sous la thématique : comment gérer sa carrière avec ou sans manager et producteur.

Avec plus de 10 ans de carrière musicale, l’artiste MALECHEK a partagé deux grandes soirées Master class riches en informations, expériences, astuces et secrets musicaux. Aussi sur la communication artistique, rôle et mission des managers et producteurs dans la carrière de l’artiste.

Ces moments ont été pour Makhalba, un moyen propice de mettre en orbite certaines questions qui plongent  très souvent les artistes dans la confusion.

Comment gérer une carrière avec manager et producteur d’une part, et d’autre  part sans manager et ni producteur ?

Pour le rappeur congolais MAKHALBA MALECHEK, le manager c’est lui qui est en charge de la gestion de l’ensemble de la carrière de l’artiste comme : accompagner l’artiste dans sa vision artistique ; assurer le rôle d’intermédiaire entre l’artiste et les maisons d’édition ou de production ;examiner et négocier les contrats (concerts, festival, etc.) ;défendre les intérêts de l’artiste ; s’occuper de l’aspect administratif et financier ;promouvoir la communication des évènements ; gérer l’agenda de l’artiste

Quant au producteur c’est lui l’investisseur, c’est lui qui finance pour l’artiste ; il organise  des moyens techniques, artistiques et financiers ; budgétiser les projets et rédige les contrats avec les partenaires pour le bien de l’artiste .De ce fait, ils jouent des rôles assez capitaux dans la carrière d’un artiste.

Ainsi dire, il est donc souhaitable à un artiste d’avoir  ces deux acteurs pour une carrière musicale et artistique engagé.

Ainsi, Pour un  artiste indépendant, l’auto production serait pour lui une occasion  favorable de savoir s’il peut continuer avec ou sans manager comme producteur.

« c’est très simple pour un producteur de trouver un manager parce que c’est lui qui finance ; mais ce n’est pas facile pour un manager de trouver un producteur, tout dépend de sa conviction personnel » dixit Makhalba MALECHEK

Nzambe na bango, affirme qu’un artiste peut bel et bien gérer sa carrière sans manager et producteur.

« Depuis toujours nous avons été nous même producteurs pour la majorité sans doute parce que ; le producteur c’est un investisseur » a-t-il déclaré Makhalba MALECHEK

Cependant, Avant de vendre l’un des œuvres artistiques, il faut terminer certaines étapes de l’édition. C’est-à-dire déclaré ses œuvres auprès des organismes collectives dont la BCDA(Congo Brazzaville), l’ASASSEM( France) ; ces étapes permettent aux artistes de recevoir leurs droits d’ auteurs même après leurs morts .

«  Quelque soit le succès mondial de ta chanson, si tu ne l’as pas déclaré ce chant ne t’appartient pas ; il peut être remixé à tout moment par qui que se soit » a-t-il ajouté

Makhalba appelle tous les artistes à être sérieux s’ils veulent vivre de leurs métiers. Il invite aussi les médias en ligne à mettre en place un réseau unique pour info de tout artiste du pays tout en taxant un montant auquel chaque artiste payera pour l’avancement des médias en ligne.

Le public présent, composé des artistes, acteurs et entrepreneurs culturels et aussi des curieux, ont salué cette initiative qui a apporté de la lumière sur certaines zones d’ombre.

Au cours de ces retrouvailles, 5 artistes ont été tiré au sort et bénéficieront un featuring avec MALECHEK et 6 autres écriront un texte sur le VIH SIDA , pour sensibiliser la jeunesse congolaise à ne pas s’exposer à cette maladie.

Il faut noter que cette chanson  sera produit à l’occasion de la journée internationale de lutte contre le VIH SIDA célébrer chaque  1 décembre de l’année par l’OMS .

Par l’appuie de la bière Stark de Bralico , après plus de cinq ans sans concert solo , Makhalba MALECHEK livrera un grand concert solo avec dix artistes invités le 10 décembre 2022  dans la salle du mémorial Pierre Savorgnan de Brazza à 15h. Une occasion  pour l’artiste de communier avec son public, aussi interpeler la conscience collective sur la virulence du VIH SIDA.

Cette initiative est portée par l’agence de Communication, Marketing et Évènementielle Ori Agency, une agence de conseil et expertise qui existe depuis plus de 5 ans, avec une certaine expérience et professionnalisme en management de projet.

Sablèche Tsimba