LACONGOLAISE 242

Un  voyage dans le Congo profond

BRIN D’HISTOIRE SUR LA COMMUNE DE POTO-POTO

BRIN D’HISTOIRE SUR LA COMMUNE DE POTO-POTO
Poto-poto est un village de création administrative coloniale née du regroupement des campements des travailleurs africains et des hameaux de la plaine.
 
Son évolution a été nourrie par l’exode rural des populations riveraines du fleuve Congo, du haut Congo, de l’Oubangui Chari, du Congo Belge que les bateaux de l’administration coloniale, des missionnaires embarquaient en masse pour Brazzaville.
 
Cette diversité a donné à Poto-poto des grands traits d’affluence démographique. Les appellations des rues les plus anciennes de la cité évoquent la composition ethnique très variée et très cosmopolite de ses premiers habitants, à l’image de sa population d’environ actuelle. Mongo, Dahomey, Yaoundé, Bangalas, Haoussas, Kassaï, Banziris, Bakongo, etc. Ressortissant du haut Congo, Bas Congo, de l’Afrique Centrale et de l’Afrique Occidentale.
 
La commune de Poto-poto fut créée en 1911 pour être Commune indigène par arrêté n°2623 du 31 décembre 1943 du gouverneur général de l’AEF, officier de la légion d’honneur, Félix ÉBOUE.
 
ROGERFREY de nationalité française (1943-1945), Jean Hilaire AUBAME de nationalité gabonaise (1945-1947) sont là en substance les quelques administrateurs maires qui ont administré cette commune.
Partagez l’article sur vos réseaux sociaux

SISA BIDIMBU

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page