Accueil » Sport » LE CONGO SUR LES STRATÉGIES DE LA REDYNAMISATION DE SON FOOTBALL

LE CONGO SUR LES STRATÉGIES DE LA REDYNAMISATION DE SON FOOTBALL

Il s’est ouvert ce mercredi 16 mars 2022 à Brazzaville, sous l’impulsion du ministère des sports en collaboration avec la Fédération Congolaise de Football,  les états généraux du Football congolais, placés sous le thème “Quelles stratégies pour un football performant en république du Congo”.

Le diagnostic des échecs et réussites du football congolais, la recherche des solutions pour une relance efficiente et performante, sont là, les axes qui vont nourrir les échanges lors de ces assises pour espérer redorer le blason du football congolais sur le continent.

L’occasion était tout indiquée pour le Ministère des sports et la FECOFOOT de faire l’autopsie du football congolais en général et de la sélection nationale en particulier, qui, il ya de cela 50 ans, a placé le nom du Congo sur le toit du continent africain en remportant la CAN senior de football au Cameroun à Yaoundé le 5 mars 1972.

“…Les états généraux du football, qui se tiendront sur trois (3) jours, du 16 au 18 mars 2022 à Brazzaville, devront être un moment d’échanges et d’écoute, de réflexion profonde et collective, sans tabou, entre acteurs indirects et directs, comité exécutif de la fédération congolaise de football et pouvoirs publics…” a dit le Ministre des Sports  Monsieur Hugues Ngouélondélé en extrait de son discours.

Ces états généraux mis en place par le ministère des sports suite aux nombreuses contre-performances enregistrées par nos clubs et nos équipes nationales depuis 1972 donneront des réponses structurelles à des questions qui se posent depuis belle lurette  autour de l’organisation du football congolais.

Les conclusions de ces états généraux vont – elles permettre au Congo  de rehausser le niveau de son football sur le continent ?. Les résultats de l’application des recommandations pertinentes de ces assises sur le terrain vont mieux nous fixer.

Toute fois nous restons confiants et optimistes que les cadres du football congolais joueront leur partition selon les règles de l’art pour relancer notre football.

Patchell Massivi